aller à la navigation

Back from shengsi island baby! mai 6 2009

Infos : , rétrolien

Hey!

Avec un titre comme ca vous etes tous intimement persuadés que je vais vous raconter mon week-end dans les iles. Que nenni j’ai pas les photos car comme je suis une boulette, j’avais oublié mon appareil photo et donc c’est pas drole sans tofs.

Mais oh! Magie d’internet je pourrais rajouter des photos la prochaine fois donc viendez la que je vous raconte les petits amis!

Jeudi soir pour changer on a fait la fête mais on avait une double bonne raison : d’abord on travaillait pas le lendemain et je ne connais pas d’excuse plus valable que celle la, et ensuite et surtout on fêtait le départ de Max, qui rentre en france préparer le barreau de manière super sérieuse (mais bien kur!). Donc après un petit diner a base de fromage pain, charcuterie a la maison (oui on se fait des kiffes parfois, il faut,sinon on meurt!) direction chez juliette/sab et max pour un aperitif international du au quota allemandede leur appart. Ouais et a leurs ouvertures d’esprit aussi si vous voulez. bref on a dansé, papoté, bu puis l’ambianceretombant, direction…le bar rouge!pour changer… Je vais vous mettre des photos quand meme pour que vous compreniez pourquoi on kifef etre labas (hormis le DJ qui est francais, la vue de malade et plein d’expats miam miam)

bar rouge

bar rouge terrasse

Voila donc, oui, on aime bien et l’ambiance et la vue. Après le Bar rouge direction le toit de la maison pour un petit dej’ sympa avec alex, schlum, romain et charlo, couché 6h30…Et réveil a 8h30 pour prendre le bus+ferry pour les iles…On était une vingtaine a partir, tous plus claqués les uns que les autres. Big Up a Gabz et Julien qui n’ont pas dormis pour nous prendre les tickets!

Bus : 1heure et demi

Navette bateau avec odeur made in china : 2h

arrivé sur l’ile par un temps magnifique vers 13h15…Direction le minibus qui nous était réservés pour déposer les affaires dans notre auberge/hotel/maison d’hote on a pas trop su…Saut de moi-même dans ma robe de plage et direction le déjeuner dans un restaurant/gargote où nous avons mangé du poisson muy fresco mais full of aretes, ce qui est quand meme bcp moins la love.

Puis direction la playa, juste a coté de l’hotel. Et la surprise, la plage est payante donc pas accessible a tous, ce qui est honteux!Arrivés sur la plage, facile de reconnaitre nos potes, ce sont les seuls qui sont nus. Enfin nus, en maillot de bain quoi! La chinoise est plutot sous un parasol, habillée de pied en cap et parfois meme en talon dans le sable, le truc completement improbable pour nous. Quand au cadre…

shengsi

culturalchina327450d2310a0c21e98d.jpg

Voila donc c’est sympa mais pas ouf…La mer est brune, marronnasse, de la couleur du Rhône un jour de pluie de septembre (rha quelle poésie!)

Disons que niveau beauté de la vision on se rapprochait plus de la mer d’Aral que de Phuket. Mais mis a part les portes-containers qui passaient au loin (comment ca je fais pas rever??!!) c’était vraiment cool. Je me suis même baignée dans la mer de Chine, du moins on m’a gentimment fait comprendre que soit j’y allais de mon plein gré soit on me jettait dedans…Je vous tiendrai au courant si j’ai des verrues, maladies de peau et autres qui apparaissent sous peu. donc baignade, balade, bronzette, marelle, balle au prisonnier, dauphin-dauphine, quad, mini-voitures bref que des activités très mature.

Après un rapide passage par la douche, soirée en ville (youhou!) et grand resto chinois a 16! Découverte de petites aubergines a l’huile suprasupra bonne que jai retrouvé au marché en bas de la maison. Interessant non?

Retour a l’hotel pour récuperer les munitions de soirée. Comme on ne pouvait pas rester a l’auberge ni aller sur la plage car des shifus la gardait, on s’est retrouvé sur une place en teck surnommée “la place du village” comme des bon prépubères dont les parents ont donné une autorisation de sortie jusqu’a minuit et qui ne savent pas comment occuper leur dernières heures de liberté (ouais ouais,rigolez pas ca nous est tous arrivé!!!) A un moment on a réussit avec max on ne sait pas trop comment a echapper a la surveillance du gardien et a courir pour voir la plage de nuit.

ca n’a pas loupé le shifu nous a suivi, lampe torche a la main pour nous ramenez la ou c’est autorisé. A suivi une énorme chasse a l’homme de une demi heure, entre les 10 dernières personnes encore la et les deux gardiens se baladant sur la corniche,lampes torches a la main et cherchant a nous reperer.

De deux choses l’une : soit ils etaient trop saouls au baijiu (alcool de riz), soit ils étaient (comme le sont tous les chinois ) myopes comme des taupes. Car ne pas trouver 8 zigotos planqués derrière 2 bateaux, habillés en cours clairs, voir meme fluos et jouant a prendre des photos des que les shifus ont le dos tourné, faut le faire! bref cette gentille chasse a l’homme a durée une bonne demie heure.

Le lendemain, a nouveau grand beau temps, toute la clique des joyeux lurons se préparaient a partir de l’ile pour aller a un concert a shanghai le samedi soir. Nous nous somems donc encore retrouvées tous les 6 : cam, lisa,schlum, emma,charles & oim…direction le centre vilel pour louer des scooters qu’on a jamais trouvé. pause dans un café pour déjeuner “rapidement”. Durée du dejeuenr : 2heures. Les chinois sont d’une mollesse surnaturelle, ils sont tout patauds, c’est assez agacant. Donc gros poil dans la main ou peur de mal faire, le temps qu’on recupere ce qu’on avait commandé, qu’on dejeune et qu’on sorte il ne faisait plus beau. Merki les noichis! Balade dans l’île, qui ressemble de plus en plus a une Z.I du Tadjikistan. Détour par une nouvelle plage pour faire des chateaux de sable sous une petite pluie.

le soir resto tous ensemble pour l’anniversaire d’Emma, ou j’ai d’ailleurs mangé du foie gras poelé excellent comme quoi même en Ouzbékistan on a du gout. comme on etait dans des genres de petite salle privée on a pu faire plein de blagues très droles aux serveuses. Genre faire semblant de dormir quand elles arrivent, changer de salle entre 2 plats, changer de salle et se planque dans le noir pour la faire sursauter (elle a dailleurs fini par terre apres le bond de 3 metres qu’elle a fait…)

spéciale cassedédi à Liza et à ces phrases cultes, je vais commencer un recueil donc si vous avez un bon mot d’elizabeth perrin je suis preneuse :

-Me tape pas dans le dos, j’ai envie de faire pipi !

-Enfin c’est les sciences naturelles, j’y peux rien moi!

Retour a l’auberge dans une ambiance très …festive… Petit gâteau improvisé, cadeau, champagne pour l’anniv d’emma dans une ambiance et un cadre idyllique, digne d’un formule 1 à Ramonville… dimanche décollage en douceur avant de rentrera shanghai pour looser dans un bon resto israelien et de finir face le dvd, chacun chez sa non-mère!

ho! et puis comme mes colocs ont pris peur en voyant cette photo :

marine

Non, ce n’est pas moi mais ma beautiful sister enceinte. comme je suis son clone voila a quoi je ressemblerai probablement enceinte, canon, non?! ; )


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 41 articles | blog Gratuit | Abus?