aller à la navigation

Tu prends tes cliques, tes claques et tu te Thaï… juin 8 2009

Infos : , rétrolien

Weiiiiiiiiiiiiiiii Nimen Haaooooooo

Je ne peux vous faire languir plus longtemps, je vais vous raconter mon périple thailando-cambodgien. Je suis partie le  jeudi 21 mai. Jusque la tout va bien. Je pourrai vous dire que ej suis bien arrivée a l’aéroport de Bkk tout ca maisavant il faut quand mêm que je vous raconte le vol ou plutot l’antévol.

Je suis partie a l’aéroport de Pudong en Maglev, avec mes sacs a dos très léger étant donné qu’en vrai scout, je peux voyager avec seulement une brosse a dent et une culotte pour 10 jours. Pour des raisons de politesse sociale et d’éducation contemporaine, j’ai quand même pris de quoi me changer. 11 kilos pour 10jours. ca fait du 1.1 kilos par jour. Ca me parait bien/normal/adequat (ridicule d’après Charles…en même temps  ce mec est capable de retourner 4 jours de suite ces boxer Gerard Klein pour ne pas s’encombrer de trucs)

Dans le Maglev - ca veut dire Magnetic Levitation, je vous cultive en même temps- train muy muy rapido  qui monte quand même a la vitesse de 430 km/h, et non je ne suis pas marseillaise, la preuve :

maglev

Bref dans le maglev j’ai rencontré un monsieur nommé Lester qui s’est foutu de moi, enfin plus particulièrement de mon jean qui avait un trou au genou. Je n’ai pas fait moi-même ce trou au genou, il n’est même pas naturel, ma formidable petite soeur Victoire a eu la charmante idée de se la jouer fashionista et n’a rien trouvé de mieux que d’éclater les coutures genouesque de son jean diesel (à 140€ le jean, t’as raison michelle!). Evidemment après elle  ne voulait plus le porter donc je l’ai récupérer.

Enfin bon il m’a gentimment fait remarqué que j’aurais pu le faire réparer en chine, car ce n’était pas les couturiers qui manquaient. Je lui ai expliqué que j’étais grave fashion et il m’a cru. J’ai retrouvé ce monsieur dans la queue de check-in puis dans le café ou j’attendais l’embarquement. Lester est donc devenu mon ami d’avion comme on peut avoir ces amis de cigarette. Et comme il s’ennuyait encore plus que moi et que chacun sait a quel point je suis enjouée et ma jeunesse rafraichissante on s’est tapé la tchatche. Il m’a donné 2/3 conseils sur la vie comme :

- ne pas épouser une shangaienne elles sont infernales

- ne pas laisser son fils partir en Iraq

- ne pas voter Bush

- entretenir ses relations amicales longue distance au cas ou on doit rentrer dare dare au pays

- ne pas divorcer plus de 3 fois

Bref Lester m’a appris la vie :) En échange je lui ai raconté des blagues, on a bu du vilain Great Wall , il a pris ces 3 mignonettes de whisky pour le trajet et 10 minutes après le décollage il dormait, que dis je, il me ronflait dans l’oreille, fin saoul. Du coup je m’en suis allée taper la tchatche à un BG (ca veut dire Beau gosse maman) qui etait juste a coté de moi, Nate, canadien 24 ans, mignon comme tout et parlant francais avec un accent anglais a craquer. Il m’a laissé dormir sur son épaule, je lui ai prété Paris Match, bref le début d’une grande romance.Nous nous sommes malheureusement perdu après la douane et notre histoire d’amour a tragiquement pris fin.

Sortie de l’aéroport, une énorme bouffée d’air chaud et moite nous a assailli mon sac, mon jean et moi. J’ai sauté dans un taxi

taxi-bangkok.jpg

Et j’ai kiffé la clim et l’intérieur tuné. Quoi il est rose? et ben, on a le droit d’avoir une voiture rose enfin!

Bref arrivé dans mon auberge, j’ai sauté sous ma moustiquaire et ma clim et j’ai dormi du sommeil de la juste.

Vendredi a été consacré a ma découverte de Bangkok, de ses mall, sa chaleur, ses trombes d’eaux surprenantes (oui c’est le debut des pluies), ses thailandaises taille 34/95C/12cm de talon, sa nourriture excellente et le consulat de chine. On ne change pas une équipe qui gagne, j’ai donc refait mon visa à Bangkok pour la énième fois. Il est a noter que la population thai parle tres bien anglais ce qui, comme chaque fois que je sors de Chine, me ravit au plus haut point.

Le soir, j’ai retrouvé Adel, adel.jpg un ami d’euromed qui a pris 6 mois off a Bangkok et a appris a vivre a l’asiatique, entre lenteur et patience, cours de boxe thaï et cours de massage thaï, visites et rencontres. Ca faisait bien plaisir de le voir le p’tit!

Et enfin, a la fin de la journée THE rencontre, LE meeting avec mes futurs compagnons de voyages :  pierre,geof et julien. Histoire de se mettre a l’aise on est tout de suite parti en boite. Et la je peux vous dire que c’est autre chose.

Les thailandais c’est un peu comme les italiens de l’asie. La fête et les soirées, ca va, ils connaissent. Des rues de boite de nuit, des thailandais sappés pour sortir et pas de froufrous et autres dentelles immonde comme les chinoises, une musique électro ou hip-hop, et surtout, surtout de l’alcool partout. La bouteille coute 30€ en boite, pas étonannt que tout le monde boive!

J’ai rapidement réaliser que je n’étais pas avec des garçons mais avec des chasseurs. En quête de leur proie. Celle de la nuit of course. Les thailandaises ne sont certes pas toutes des putes  coquines, cependant il faut reconnaitre qu’elles ont…comment dire…la rencontre facile. Et le contact léger. La preuve : http://video.google.com/videoplay?docid=-4187755165473445014

Visage de poupée corolle asiat’ , corps qu’on dirait qu’il a été photoshoppé, bronzée, maquillée, minishortée, talonnée, bref la Thaï envoye du lourd.Et comme d’après les stats il y a 1 homme pr 7 femmes (forcement entre les ladyboy et les gays), les ravissantes thai n’hesitent pas a s’envoyer du pharang (= laowai=étranger.).

Le thaï en revanche…comment dire…est un asiat’ quoi donc vraiment pas top. J’ai quand même eu la chance de me faire draguer par un thaï pas degueu du tout, peut etre car il etait a moitié espagnol.Son prénom? Bank. Oui oui, Bank. A savoir que la petite amie de Pierre s’appelle Bonus. La soeur de celle-ci Boum, mes potes s’appellent Gift, M ou Kwang. Bref les prenoms anglais choisis par les thais sont généralement très court et assez folklo!

Martin devait nous retrouver vers 6h du matin, le but etait donc de ne pas se coucher. A 6h du mat’ n’ayant pas de nouvelle du boulet, j’ai abandonné et suis rentrée me coucher. Autant vous dire que quand j’ai quitté ma chambre le lendemain matin a 12h j’étais pas au top.

On est parti vers 3heures dans les îles mais ca c’est une histoire que je vous raconterai demain…

xoxo les boudins :)


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 41 articles | blog Gratuit | Abus?