aller à la navigation

On n’est pas a l’abri de se baigner… juin 12 2009

Infos : , rétrolien

Sawasdee!

Comme dirait l’autre les problèmes des gens heureux c’est qu’ils n’ont rien a raconter…En l’occurrence, les iles c’est le bonheur. C’est même surprenant d’avoir aussi peu de choses a foutre pendant aussi longtemps a part bronzer, se balader et sillonner les iles en scooter.

De découvrir Ao Wai une petite plage toute perdue qui envoye du rêve :

ksplage.jpg

Oui c’est du sable fin, oui c’est le coucher du soleil, oui nous somme seuls sur la plage et oui, l’eau était a 26°…Mais bon je sais, Paris c’est sympa aussi…

ks3.jpgks2.jpg

De la plage paradisiaque…

(Ndla : les 2 photos ci-dessus ont été empruntées de manière zéro légitime à Olivier Besançon, compagnon de voyage de Thomas qui fait son tour du monde et dont vous pouvez lire les hilarantes aventures en cliquant dans la colonne en haut a gauche. )

Et des couchers de soleil à la pointe de l’ile

ks7.jpg

Nous avions loué 3 scooters pour se balader plus facilement dans l’ile. Et presque aucun souci. Nous ne mentionnerons pas que Julien avait absolument voulu prendre un très beau scooter vert qui bien évidemment ne marchait pas. Ni que Martin avait du mal a conduire. Ni que les moustiques nous dévoraient passer 18h…Spécialement Pierre et moi.Peut-etre parce qu’on est trop géniaux, je sais pas…

L’autre truc sympa dans les iles ce sont les gens qui viennent comme nous en vacances. Le soir après le diner, direction le club de danse (?!) Ou nous pouvons auparavant boire des seaux  verres sur la plage

ks8.jpg

Bon la c’est moins impressionnat mais les autres soirs je n’avais pas mon appareil photo . Après avoir bu quelques seaux verres

ks10.jpg

on se retourne et on va kiffer la houla en soirée! Je te rassure Maman moi je ne buvais que les bouteilles d’eaux! Le seau vert  de mojito avec des rondelles de citron dedans ne m’appartenait pas du tout.

pendant que mes garçons réchauffait la piste de dance sur la musique anglo-coréeenne :

http://v.youku.com/v_show/id_XNTU2MTUyMDA=.html

“I want nobody nobody but you
I want nobody nobody but you
nan dareun sarameun sirheo niga animyeon sirheo
I want nobody nobody nobody nobody

nan sirheunde wae nal mireonae
ryeogo hani jakku naemareun deutji anko
wae ireoke dareun namjaege
nal bonaeryeo hani eotteoke ireoni

nal wihae geureotan geu mal
neon bujokhadaneun geu mal
ijen geumanhae neon nareul aljanha wae
wonhajido annneungeol gangyohae

I want nobody nobody but you
I want nobody nobody but you
nan dareun sarameun sirheo niga animyeon sirheo
I want nobody nobody nobody nobody ”
Allez écoutez ca vaut vraiment le coup! LE tube de l’année en asie du sud.

Voila donc pendant que les 4 affreux dragouillaient de la minette en dansant au rythme des 2 ventilateurs de la boite (suivre le souffle d’air de manière “cool” pour transpirer le moins possible) Moi je me faisais pote avec les gays de la boite du coup… look at my new friend!

ks9.jpg

internaute mon amie, toi qui n’es pas farouche de l’amitié, tu comprends d’un coup ma passion pour les joueurs de boules de feux :)

Enfin voila 3 jours se succédèrent a ce rythme et bientôt se fut le départ de l’ile en genre de pinasse

ks11.jpgks12.jpg

La tristesse les copains…J’y retournerai un jour ou l’autre, c’est sur!

Retour a Bangkok le soir même, direction les etudines des garcons pour déposer des affaires et repartir à Bangkok (leur université était a genre 3/4 min en taxi…l’enfer…) pour aller dormir a Khao San road, LA rue des backpackeurs du monde entier! Là ou j’avais retrouvé Adel le premier soir. Coucher 1h pour se lever frais le lendemaincar nous partons au CAMBOOOOOOOOOOOOOODGE !!!

En bus, navette, taxi…

Le trajet dura de 7h du mat’ jusqu’a 17h, au menu

7h - 11h30 : Minibus

12h - 12h45 : pause déjeuner/visa. Aux garçons qui étaient très embêtés car ils n’avaient pas les deux photos d’identité nécessaire au visa, le guide leur a dit “no problem just put 800 bath in your passport they’ll understand”.

Ha!! on me dit Bakchich dans l’oreillette!

Pour ma part je n’avais qu’une photo de moi, j’ai donc donné une photo d’anais (dit doude, la cousine de martin AKA Lornasse ou Tintam) que j’avais dans mon portefeuille

On se ressemble vachement, ca se voit non? non? Ben les cambodgiens trouvent que si.

Arrivés a  la frontière thailando/cambodgienne Poi Pet nous sommes gentiment descendus pour passer la frontière, grippe du cochon oblige, vérification de la température :

poi-pet.jpg

Comme nous sommes des éléments sains nous avons pu rentrer au Cambodge. Welcome in Le tiers monde!

Après les formalités administratives un bus nous a amenés vers les alentours de 14h30 a l’extérieur de la ville. Dans un salle paumée, superbe au milieu de nulle part.

Un taxi nous a attrapé et direction Siam Rep pour visiter le site d’Angkor le lendemain.

Arrivé a l’auberge, le responsable nous accueilli en anglais puis se mit à parler français. Alloooooo??? Pourquoi tu parles français toi?? Réponse du guide “et bien j’ai fait toutes mes études à l’école française d’ici mes études étaient financées par mon Parrain. Je suis un enfant financé par l’association Enfant du Mékong” http://www.enfantsdumekong.com/+ le fait que le Cambodge est une ancienne colonie française.

Nous étions surpris mais pas tant que ça. Sur tout le trajet de Poi Pet a Siam rep nous avons pu observer de nombreux panneaux sur les écoles, routes, hôpitaux, en fait sur tout sauf quelques maisons et hotels disant “financé par tel pays, telle firme multinationale, telle association…” la grande route de Siam Rep qui est goudronnée est financée par la Corée du Sud par exemple…

A l’arrivée des autres garçons, nous nous sommes changés avant de partir visiter le marché de la ville et diner. Et la choc, en arrivant sur la place de la ville, la première chose qui saute aux yeux, c’est ca :

campagne.jpg

Dessus il y a ecrit “how will we you feel when your whole country finds out you sexually abused a child?”

Comme la Thaïlande est devenu très stricte sur la prostitution en l’encadrant de loi et en interdisant le commerce sexuel des enfants, les clients de ce genre de pratique se sont déportés vers des pays plus pauvres : Cambodge, Laos, Philippine. Au Cambodge, paradis pour pédophile le chiffre de femmes et d’enfants impliqués dans des réseaux de tourisme sexuel est d’environ 80 000. 1/3 aurait moins de 18 ans.

Mis a part ca, la nourriture est excellente, merci, pour 1€ on peut manger un “fried rice with chicken and vegetables” excellent dans les troquets/cuisine ambulante. Miam miam :)

Nous avons évidemment dévalisé le marché local, spécialisé dans le tissage, l’ambre, l’argent et les attrapes touristes.

Nous avons fini par boire un verre dans un très beau bar et puis nous sommes rentrés regarder Roland Garros et nous coucher. Le lendemain levé 8h pour partir voir les temples. Tu parles de vacances…

La suite ce week-end, qui s’avère très chargé! Dès ce soir 3 soirées de prévue et demain French Decadence au Bar Rouge…aouch!

Internaute ma petite hermine glossy je t’attrape par la peau du cou et te frotte sur de la plume de bique

xoxo


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 41 articles | blog Gratuit | Abus?