aller à la navigation

Hooooooooo j’en rêve Angkor! juin 6 2017

Infos : , rétrolien

Tjomreab Souor ( se prononce + ou - Kumrrip Sour)

Pour ceux qui trouveraient que je fais une blague moisie dans le titre du post, ami lecteur j’ai envie de te dire, et ta soeur? :)

La mienne a eu 20 ans hier donc une spéciale ola et un gros Big-Up a Kévina, plus connue sous le nom de Victoire, ex adolechiante et nouvelle jeune vingtenaire!Des besos ma mimi! (Et bosse tes partiels bordel )

Revenons-en a nos moutonsss.

Le jeudi matin, réveil à 7h30 (non mais paye tes vacances moi je dis) pour engloutir un léger breakfast avant de monter avé les compères dans notre van de location direction la vente des tickets : 20$. Ils se font pas chier les cambodgiens, ils ont compris qu’on etait prêts à craquer nos dol’ pour voir leurs ruines que c’est NOUS qu’on les reconstruit en plus!Non je plaisante evidemment ca vaut totalement son prix tellement c’est beau.

Trève de parlote prenez en plein la vue :


a3.jpg

a4.jpg

a6.jpg

angkor11.jpg

ANGKOR WAT :


a2.jpg

C’est shiva

camb1.jpg

La seule Apsara de tout Angkor Wat a sourire

Angkor Thom

a7.jpg

a8.jpg

c4.jpg

Du bas relief de ouf!

c5.jpg

c3.jpg

c21.jpg

De l’escalade :

Après Shiva, Bouddha, ouais ils sont pas farouches du syncrétisme les cambodgiens :

a9.jpg

Ta Prohm que les français ont voulu laisser tel quel pour montrer aux gens ce à quoi ressemblait les temples à leur découverte au début du XXème :

a13.jpg

800px-taprohmroots01.JPG

Ca s’appelle des arbres fromagers probablement car ca dégouline…vive ma perspicacité!

a15.jpg

Fin de la journée au bord d’un petit lac paisible ou quelques pecheurs se baignaient…et ou une horde d’enfant nous harcelait. Car il faut savoir que le plus pénible à Angkor ce ne sont pas les touristes mais les enfants cambodgiens qui vendent à n’importe quel moment et dans n’importe quel endroit de tout et du n’importe quoi : eau fraiche, flutes,cartes postales, bracelets, guides (moi je m’étais faite arnaquer la veille a siam reap donc pas besoin!) aux cris de ” ouane dolla’ lady, cheap cheap, good discount for you,ouane dolla’lady ouane dolla”. Et l’autre truc très amusant c’est que les enfants ont une culture incroyable. Dès qu’on leur disait qu’on venait de france,immédiatement ” the capital of France is Paris. there are 63 million of inhabitants” et ca marchait avec a peu près n’importe quel pays : canada, etats unis, luxembourg certains ont même eu des surprises en declarant venir du Liechtenstein…

Donc au bord du lac les hordes de gamin était prêtes à tout pour nous vendre qui une bière, qui un coca, qui un bracelet. Et c’est dur de résister a leurs sourires… Grand moment lorsque pour récuperer plus rapidement de l’argent l’une des gamines s’adressa à moi en me disant “which one is your boyfriend?” (forcément une fille avec 4 garcons…bref) moi, gentille ne voulant pas mettre l’un d’entre eux dans l’embarras “they are all my boyfriend” cris, exclamations des enfants “be careful lady!!! if you have a lot of boyfriend you are going to have A.I.D.S”…bon donc au moins on aura appris que les cours d’éducations sexuelles et de prévention sont suivis avec interet ici…

Le soir après avoir diné encore du rice a 1$, nous sommes allés boire un verre dans une petite rue puis en rentrant à l’auberge avons voulu voir à quoi ressemblait les boites de nuit a Siam Reap. J’ai donc pu voir a quoi ressemblait un bar à pute au Cambodge. Plus de locaux que d’européens, des filles jolies et pas trop dévetues avec pas mal de farine dans le nez vu leur attitude (ca veut dire qu’elles prennent de la cocaine maman ;) ). Et nous en train de boire nos bières en observant la mère maquerelle arranger les coups entre les clients et ses “filles”. Mère maquerelle qui ne devait pas voir plus de la trentaine a mon avis. Les garçons n’avaient pas peur car j’étais avec eux, et les filles sont un excellent rempart contre les prostituées. Il a suffit que je me lève pour aller danser avec Lornasse pour que Pierre se fasse sauter dessus par une prostituée.  je vous rassure c’est un garçon bien, il est juste tombé amoureux avant de se prendre un vent ( par une prostipute pierrot faut quand meme le faire!) car il  lui a avoué avoir des origines vietnamiennes…Mauvaise idée michel! Rapidement écoeurés nous sommes rentrés nous coucher, le réveil pour rentrer à Bangkok n’étant pas des plus tardifs…

Le lendemain retour très folklo on était entassés comme des anes dans un bus, etaprès la frontière je me suis retrouvéeà la place la moins confortable dans le minivan, a coté du chauffeur. J’ai donc obligé lefameux pierre a me taperla causette au lieu de dormir, faut pas déconner.

Arriver à bangkok retrouvaille avec khao san road, passage dans la résidence des garcons, et la grand moment, le chauffeur de taxi qui nous a pris était à mobn avis sous influence du ya baa (amphetamines, tres tres répandu ici depuis que la culture de l’opium est très surveillée)et il n’a cessé de nous parler de cul pendant tout le trajet. enfin parler est un grand mot, en fait il imitait juste le bruit de la jouissance féminine toute les 10 secondes avant d’exploser de rire. Et de demander toutes les 30 secondes aux garçons si ils aimaient les ladyboys. Ce qui aurait pu etre amusant si on ne s’etait retrouvés coincés dans des bouchons pendant une demi heure avec l’animal…

Au retour avec mes affaires, impossible de décoller de l’auberge pour rejoindre les boys en soirée…J’ai donc pu profiter de mon samedi pour visiter un peu plus bangkok, et me faire faire un massage thailandais. J’aurais du expliquer a la jeune femme avant que je ne faisais pas de gymnastique au niveau olympique et que ma souplesse était toute relative. Au final ca a été assez reposant…

le soir j’ai retrouver la délégation thailandaise du CISV que je n’avais donc pas revu depuis 13 ans, c’etait génial!

voila on est mignons et friendly… sur la premiere photo :Gift (qui n’est pas cadeau, je le concède), M et James. sur la deuxième : Jiro, M, myself, Gift et Kwang.

Ensuite jai retrouvé mes garcons en boite de nuit pour une soirée au top, finie a 4h30 en mode snack puis papotage jusqu’a 7h30 du mat’…réveil a 11h, la fraicheur incarnée j’étais! Visite, balade, achat de cadeaux au marché de chattuchak, tour chez le coiffeur, posage de ma meche bleue, retour a l’auberge, récupération de mes affaires et diner avant de filer a l’aéroport. et la en bon boulet, je me suis rendue compte que mon vol avait été pris pour le dimanche a 1h du matin et non le lundi a 1h du matin…merci moi-meme! Bon pour la modique somme de 20€ jai pu échanger in extremis mon billet et rentrer par ce vol, arrivant ainsi a Bangkok a 7h du matin, ayant donc au final dormi 8 ou 9h en deux nuit j’étais au top!!

Enfin voila donc je remercie encore une fois la bande du “pot” : jul’, lornasse, pierrot et geof qui m’ont vendu du rêve pendant ces 10 jours, merci les ptits michels pour l’organisation, le voyage, les blagues&les dragues, les discussions et les canons, ca m’a fait kiffé de la houla!

Demain je fini mon stage (après 13 mois yiiiiiiiihaaa!!) et je décolle pour Singapour retrouver Cec&Gus qui vont me supporter pendant 5 jours, avant de rentrer au bercaille puis a Paris, France… Bouhouhou

sur ce internaute ma douceur étoilée des monts australes et ventés, je t’envoye un toboggan d’amour

xoxo


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 41 articles | blog Gratuit | Abus?